Malle OA 1880

Celle-ci offre une cave a vin et une niche bar pour ranger les 26 verres de la cristallerie de haute Bretagne à Fougères. Son plateau a été réalisé en loupe d’orme du Caucase et son intérieur en loupe de frêne. L’extérieur, quant à lui, a une structure en sycomore massif, plaqué de ronce d’acajou et sanglé de cuir VVN à piqûres sellier. Elle mesure 170 cm de haut et son encombrement est de 80 sur 80 cm.

La malle Oscar OA 1880 a suscité plus de 800 heures de travail assidu d’artistes ébénistes pour obtenir une réalisation de qualité digne du Queen Mary

Histoire

Tout a commencé avec cette malle. En 1966, Michel Simon effectue son premier voyage à bord du Frubel America, en qualité d’élève officier, à destination de Guayaquil dans la cabine de l’armateur qui était ornée de luxueuses boiseries.

Les navires marchands de cette époque, possédaient des cabines d’officiers décorées avec autant de soins que les paquebots transatlantiques.

C’est en se rappelant son baptême de l’Equateur et dans l’intention de rendre hommage à son grand-père Oscar-André que Michel Simon a imaginé une malle célébrant le millenium en repensant aux souvenirs de cette cabine d’acajou et sycomore massif tout en y intégrant un médaillon en bronze gravé, à venir découvrir.

Fidèle à son sens de la convivialité, le fondateur a dessiné une malle cave à vin pour le voyage immobile lui permettant de conter à son tour ses péripéties maritimes. Cette pièce unique a été présentée à Paris en 2000 au salon nautique et au musée de la Marine, puis a fait le tour du monde comme son concepteur : Cologne, Francfort, Tokyo, Saint-Pétersbourg, etc. elle a été présentée dans une quinzaine de pays.